Mégantic (Lac-Mégantic)

Adresse5527, rue Frontenac, bureau 316
Lac-Mégantic (Québec)
G6B 1H6
Page WebPalais de justice de Lac-Mégantic - Ministère de la justice (gouv.qc.ca)
Téléphone 

819 583-1268

Heures d'ouverture Du lundi au vendredi :
de 8h30 à 12h00 et 13h00 à 16h30

 

En cas d’urgence, un juge de garde est disponible en tout temps, en dehors des heures normales d'ouverture des tribunaux.

Pour le joindre, il faut contacter le Service de sécurité du Palais de justice de Montréal, au 514 393-2819 qui à son tour, communiquera avec le greffier de garde. Celui-ci communiquera directement avec la personne qui requiert l'intervention du juge de garde.

Coordonnateur du district de Mégantic (Lac-Mégantic)
Juge :  Hon. Charles Ouellet
Adjoint(e) :Marilyne Pinard
Téléphone :  819 822-6941
Télécopieur :  819 780-9694
Courriel :   marilyne.pinard@judex.qc.ca

 

Maître des rôles, Cour supérieure
Téléphone :  819 583-2111
Télécopieur :  819 583-0703
Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h
Salle :300

 

VACANCES ESTIVALES

Pour les mois de juillet et août, la Cour supérieure siège selon l'horaire suivant :

Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h 
Salle :300

 

Il n'y a plus d'appel du rôle des dossiers pour les causes civiles et familiales au fond. Les appels du rôle se font maintenant de façon continue. Après l'envoi de l'attestation de dossier complet, le juge coordonnateur, en collaboration avec le maître des rôles, fixe les dossiers.

Si des problèmes particuliers surgissent pour l'émission de l'attestation de dossier complet ou la fixation d'une cause, un avis de gestion pourrait être envoyé aux parties.

Formulaire : Déclaration commune pour fixation d’une audience de plus de deux heures

* Toujours vérifier le rôle de la Cour supérieure pour valider les dates d'audition.

Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h
Salle :300

 

VACANCES ESTIVALES

Pour les mois de juillet et août, la Cour supérieure siège selon l'horaire suivant :

Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h 
Salle :300

 

Avec rôle de la pratique civile et commerciale

Il n'y a plus d'appel du rôle des dossiers pour les causes civiles et familiales au fond. Les appels du rôle se font maintenant de façon continue. Après l'envoi de l'attestation de dossier complet, le juge coordonnateur, en collaboration avec le maître des rôles, fixe les dossiers.

Si des problèmes particuliers surgissent pour l'émission de l'attestation de dossier complet ou la fixation d'une cause, un avis de gestion pourrait être envoyé aux parties.

Formulaire : Déclaration commune pour fixation d’une audience de plus de deux heures

* Toujours vérifier le rôle de la Cour supérieure pour valider les dates d'audition.

Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h
Salle :300

 

VACANCES ESTIVALES

Pour les mois de juillet et août, la Cour supérieure siège selon l'horaire suivant :

Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Jours et fréquence :Lundi ou mardi aux quatre ou cinq semaines*
Heure :9 h 
Salle :300

 

Tout dossier en matière commerciale doit être transmis au juge coordonnateur, qui établit la façon dont ce dossier sera traité.

Les directives générales de la division d'appel de Montréal s'appliquent en faisant les ajustements appropriés.

* Toujours vérifier le rôle de la Cour supérieure pour valider les dates d'audition.

 

Pour les directives générales de la Chambre commerciale, consultez l’avis aux membres du Barreau du 26 septembre 2013.

Toute procédure en matière criminelle et pénale doit être transmise au juge responsable de cette chambre.

La cour de pratique en matière criminelle et pénale se tient lorsque nécessaire en même temps que les autres matières. Pour toute urgence, les parties peuvent communiquer avec le juge coordonnateur ou son adjointe.

On prévoit trois ou quatre fois par année, à des dates déterminées à l'avance, une séance d'ouverture du terme à laquelle sont fixés tous les dossiers qui nécessitent un procès avec juge et jury.

Dès qu'une demande d'autorisation d'exercer un recours collectif est déposée au greffe, un avis du dépôt d'une telle demande doit être donné au juge coordonnateur en matière d'actions collectives.

Pour les directives générales de la Chambre des actions collectives, consultez les Directives propres aux affaires de la chambre des actions collectives sous le titre IV des Directives de la Cour supérieure pour le District de Montréal.

Registre des actions collectives

Les causes contestées sont fixées après consultation des parties par le juge coordonnateur à des dates qui conviennent à tous, une fois que les déclarations de dossiers complets sont finalisées.

1) Juge exerçant en son bureau

Communiquez avec le juge assigné en chambre dans le district de Saint-François (Sherbrooke).

2) Juge de garde

Communiquez avec le juge assigné en chambre dans le district de Saint-François (Sherbrooke) ou le juge coordonnateur.

1) Fixation d'un dossier par préférence

Toute demande pour audition par préférence d'un dossier est présentable devant le juge en chef ou un juge que ce dernier désigne. Pour ce faire, on doit communiquer avec le maître des rôles, qui indique les dates disponibles pour présenter une telle demande. L'original et la copie de la Cour de cette demande doivent, par la suite, être produits au greffe de la Cour en indiquant, comme date de présentation, une des dates mentionnées par le maître des rôles.

2) Demande de transfert de dossier (Art. 48 C.p.c)

La demande doit être notifiée à la partie adverse avec un avis de présentation qui mentionne « à une date qu’il plaira au juge en chef de fixer ». La demande et la preuve de signification doivent être déposées au dossier de la Cour et une copie doit être transmise par courriel à l’adresse jugeenchef-cs@judex.qc.ca ou par télécopieur au 514 873-5959. Le bureau du juge en chef vous indiquera de quelle façon votre demande sera entendue.

3) Plaideur vexatoire ou quérulent

Lorsqu'un jugement rendu par un juge de la Cour supérieure déclare une personne « plaideur vexatoire ou quérulent », il est nécessaire d’obtenir l’autorisation du juge en chef ou d’un juge qu’il désigne avant de déposer une procédure.

Voici la marche à suivre :

  1. Préparer une demande d’autorisation de déposer une procédure soutenue par une déclaration sous serment;
  2. Cette demande d’autorisation doit être accompagnée d’une copie de la procédure pour laquelle l’autorisation est demandée ainsi que, le cas échéant, les pièces à son soutien;
  3. Le tout doit être acheminé au bureau du juge en chef par courrier à l’adresse suivante : Juge en chef de la Cour supérieure, Palais de Justice, 1, rue Notre-Dame Est, Montréal (Québec) H2Y 1B6.

Il est suggéré de joindre la copie du jugement déclarant la personne « plaideur vexatoire ou quérulent ».

Si l’autorisation est accordée, l’original de l’autorisation sera transmis par lettre puisque cette autorisation devra être jointe à la procédure autorisée. Il est donc important d’indiquer une adresse postale.

C'est le juge coordonnateur qui gère et reçoit toutes les demandes de remise des causes fixées sur les rôles contestés en matière civile, commerciale et familiale.

Pour les dossiers qui doivent procéder en pratique civile, commerciale ou familiale, ou encore en Chambre administrative ou en Chambre familiale contestée, c'est le juge qui doit siéger à la date prévue qui entend les demandes de remise et en dispose.

Ces demandes de remise peuvent se faire par lettre avec copie adressée à tous les procureurs ou parties non représentées. Dans certains cas, le juge coordonnateur ou les juges devant qui les dossiers sont fixés peuvent exiger une requête formelle et une audition.

1) Gestion particulière

Une demande écrite doit être adressée au juge coordonnateur.

2) Fixation d'un dossier par préférence

Les requêtes pour fixer une cause par préférence selon l’article 27 du Règlement de procédure civile de la Cour supérieure doivent être présentées en cour de pratique et elles sont alors transmises au juge coordonnateur, qui en disposera après avoir contacté les procureurs et les parties non représentées.

Les parties qui désirent ou requièrent une conférence préparatoire peuvent le faire par voie d'avis de gestion en cour de pratique ou, dans certains cas particuliers, en communiquant avec le juge coordonnateur. À moins que le dossier n'ait déjà été assigné à un juge, c'est le juge coordonnateur qui gère les demandes de conférence préparatoire.

L'utilisation d'un moyen technologique au palais de justice de Lac-Mégantic à des fins d'audience est possible dans les situations suivantes :

Conférence téléphonique

Toute demande pour la tenue d'une conférence téléphonique doit être soumise au juge désigné pour entendre la cause (si connu) ou au juge coordonnateur.

Visioconférence

Pour l'audition de témoins lors d'une instruction au fond, l'utilisation de la visioconférence est possible en respectant la procédure suivante :

  • Les parties doivent, au préalable, obtenir par téléphone l’autorisation du juge désigné pour entendre la cause (si connu) ou du juge coordonnateur;
  • dans un délai minimum de cinq jours avant la date de l'audience, les parties ou leurs procureurs doivent contacter le responsable aux ressources audiovisuelles et électroniques au numéro de téléphone 819 583-2111, afin de prendre les arrangements techniques nécessaires.

Veuillez noter que, sauf lorsque son utilisation est spécifiquement prévue, la visioconférence n'est utilisée comme moyen technologique que lorsque la conférence téléphonique ne permet pas de satisfaire les exigences propres à l'audience concernée (par exemple : pour l'audition d'un témoin lors d'une audition présidée par le juge).